Histoire

La Pensione La Calcina doit son nom à l'entrepôt des ‘marchands de chaux’  qui y venaient au XVIIème siècle. Des bateaux chargés de pierres et de chaux passaient sous le pont voisin, aujourd'hui appelé Pont de la Calcina.

Au fil du temps, cet ancien entrepôt est devenu un logement, une auberge, puis enfin une pension, aujourd'hui reconnue comme l'un des établissements historiques d'Italie, appréciée depuis deux siècles par les voyageurs du monde entier et par des écrivains comme André Suarés et John Ruskin qui s'y est établi au printemps 1877. 

Citée dans les ouvrages de Buisine et d'autres artistes du XXème siècle, la pension et son café donnant sur le Canal de la Giudecca ont attiré des poètes et des écrivains dans ce quartier de Venise tels que l'istrien Bortolo Giannelli, Giuseppe Berto et Francesco Maria Piave, le célèbre auteur des livrets des opéras de Giuseppe Verdi.

Avec sa belle terrasse sur l'eau, le café aujourd'hui appelé Caffé La Piscina, en mémoire de la station balnéaire la Piscina Passoni qui jusqu'aux années 1960 était un lieu dédié au sport, au water-polo et à la natation, est un lieu de rendez-vous pour de nombreux vénitiens qui flânent sur les rives des Zattere

Membre de

  • nozio

Suivez-nous également sur :

PENSIONE LA CALCINA • Dorsoduro 780 - Zattere - 30123 Venise, ItalieTél. 0039.041.5206466 - Fax 0039.041.5227045 • N° de TVA 01517430276 • info@lacalcina.com